Une Bonne hygiène de vie pour se protéger des infections hivernales.

Dernière mise à jour : 25 févr.






L'alimentation, un des piliers de notre système immunitaire


Se nourrir avec de "bons aliments" est une chose relativement simple à mettre en place. Manger sainement peut nous aider à limiter les infections hivernales.


Quels aliments ?


Essayez autant que possible d'acheter des fruits et légumes Bio, chez le producteur, vous avez aussi les AMAP, ou des épiceries ambulantes qui livrent des produits frais et locaux, directement chez vous.


https://www.lacagettelocale.fr

https://www.lesjardinsdurottweg.fr


Variez votre alimentation, consommez tous les jours, des fruits et des légumes de saison. Voici quelques exemples de ce que nous avons sur nos étales actuellement :


Légumes :


- Les choux, quelque soit sa variété, c'est un légume phare en hiver !

Il favorise l'élimination des toxines grâce à ses dérivés souffrés, il renforce l'immunité, peu calorique, il apporte du potassium, indispensable pour prévenir

l'hypertension et les accidents vasculaire cérébraux et il contient des vitamines du groupe B. Voici des bonne raisons pour en consommer régulièrement tout au long

de l'hiver.


- Les carottes, excellente source de Bêta carotène, de fibre, de vitamines du groupe B, K, C, E, fer, phosphore, potassium, elles ont un fort pouvoir anti-oxydant.


- Les poireaux, riche en pro-vitamine A, en vitamine E, C, K, mais aussi en minéraux et oligo-éléments, potassium, cuivre, fer, sélénium, magnésium...


Les fruits :


- Pommes : riche en vitamine C, E, B, Pro-vitamine A, en minéraux comme le potassium, le fer, le cuivre, le zinc, le sélénium...


- Kiwis : un fruit riche en vitamine C, un kiwi couvre la totalité des apports journaliers recommandés. Il contient également de la vitamine K1, de la B9, du potassium, du cuivre, du sélénium...


- Banane : riche en vitamine du groupe B, C, en magnésium, potassium, manganèse...


Quelques règles de base :

  • Evitez les plats industriels

  • Limitez le sucre et l'alcool

  • Pratiquez une activité sportive au moins 3 fois par semaine


D'autre critères importants :


  • La gestion du stress

  • Le sommeil

  • La digestion

Sont autant de facteurs à prendre en compte et qui ont leur importance.





Le stress peut entraîner des effets néfastes sur notre organisme, surtout si il perdure.

Le cortisol qui est produit pour répondre au stress, peut causer un affaiblissement

immunitaire. Plusieurs études ont démontré qui il y avait un lien entre un stress psychologique et une réduction des défenses immunitaire.


Le sommeil notre organisme a besoin de se reposer, afin de pouvoir se "reconstruire". Une bonne nuit de sommeil permet de maintenir un système immunitaire en bonne santé. Le manque de sommeil diminue l'efficacité des globules blancs et des anticorps, l'organisme sera plus vulnérable aux infections.


La digestion. Notre ventre est notre 2ème cerveau. L'intestin contient 60 % de nos cellules immunitaires, 95 % de la sérotonine, l'hormone de la sérénité, est produite dans les intestins. Un ventre sain est gage d'un bon système immunitaire. Pourtant nombre de personnes souffrent de ballonnements, de lourdeurs après les repas, de constipation ou de diarrhées, souvent causés par des erreurs alimentaires.

Ces désagréments ne sont pas à prendre à légère, à terme ils peuvent avoir des conséquences délétères sur l'organisme.



Vous avez des problèmes de sommeil ?


de digestion ?


ou vous vivez une période de stress actuellement ?


N'hésitez pas à consulter votre thérapeute afin qu'il vous fasse un bilan de vitalité.




"Le hasard, quand on vient à l'examiner, est reconnu ne pas exister;

Tout n'est qu'enchaînement de causes et de conséquences".

Hippocrate



0 commentaire

Posts récents

Voir tout